Avec ou sans Skipper.... Marseille Cassis Carry 
Olivier est un fidèle compagnon de route de Bernard Loury. C'est un pêcheur sous-marin émérite, il apporte chaque saison sa contribution à la renommée du Mistral. Oursins bien sûr, moules, violets que l'on déguste en plateau de fruits de mer, brouillade ou revenus dans une poële avec huile d'olive, ail et persil... Il prolonge sa passion de la mer par un service qu'il propose aujourd'hui en partenariat avec Icard Maritime. Au départ du Vieux-Port de Marseille ou d’un autre port de notre littoral, il vous emmènera en promenade au gré de vos envies, depuis les sites les plus remarquables, jusqu’aux coins les plus insolites. La mer est si limpide ici que vous y plongeriez volontiers? Le capitaine a anticipé vos désirs : les moteurs sont coupés, et le bateau est déjà au mouillage… Alors, savourez !

HYDRA 2 Site perso HYDRA 2
Olivier
0661409072
Francois Giovannelli La passion de la pierre 
La sculpture est sa passion, c'est aussi un immense plaisir qui occupe au quotidien les 3/4 de son temps. Il puise son inspiration dans la lecture de grands auteurs. Poésie et philosophie l' aident et alimentent sa réflexion, Baudelaire,Bachelard, Desjardin peuplent son imaginaire. Personnage à l'accent chaleureux qui vous rappellera que son pays est avant tout la Corse. C'est à Marseille tout près du Vieux-Port que se trouve son atelier. François Giovanelli, s'est détourné un jour des stades et des promesses de conquêtes et d'exploits. Trop de questions profondes et fondatrices, comme une évidence, se posèrent un jour. La rencontre avec la matière fût ingrate, longue, difficile. Le jeune homme, puis l'homme, puisait dans sa passion pour la matière. Une matière chargée des odeurs de la Terre Corse qu'il connaît et qu'il aime. Le bois, la pierre, le fer confrontés aux gouges, au burin, à la hache. Son oeuvre. Et un jour, son approche du mot, du verbe, des idées donne de la lumière à sa vocation.
Juien Lescarret à Marseille 
C'est à l'invitation du club gastronome taurin que le jeune torero du sud-ouest est venu mardi dernier partager un excellent repas et répondre aux questions des convives.
Julien Lescarret a pris son alternative le 7 juillet 2002 à Eauze avec pour parrain Stéphane Meca. Il a ensuite confirmé le 10 juillet 2006 à Madrid, cela fait donc de lui « un matador de toros » reconnu non seulement en France, mais aussi en Espagne.
Le club gastronome taurin organise ainsi tous les mois des rencontres avec des toreros, des manadiers, des directeurs d'arènes... contribuant à perpétuer les traditions taurines dans la cité phocéenne qui a connu dans son histoire dix-huit sites différents d'arènes et deux siècles d'aficion.

P.M LA MARSEILLAISE
Tea Time 
Héritière d'une dynastie de libraires marseillais, aujourd'hui éditrice célèbre, Jeanne Laffitte redonne vie à des ouvrages jusque-là rarissimes et introuvables, en réplique fidèle dans leur élégance sobre et originelle. Elle résiste ainsi à l'oubli qui guette ou qui gangrène le patrimoine culturel, sans cesse menacé. Avec Simone, sa soeur, elle complète la panoplie savoureuse de leur librairie/restaurant par la création d'un "Tea Time" où les thés Mariage accompagnent de fort plaisante façon l'assiette de saumon mariné, les crêpes au sucre et les pâtisseries maison (cake, castel praliné, tarte aux fruits du jour ou belle tatin). Plaisir des livres et saveurs gourmandes... à toute heure, Aux Arcenaulx.

Les Arcenaulx,
25 cours d'Estienne-d'Orves (1er)
04.91.59.80.30
http://www.jeanne-laffitte.com/
les trésors de la Sainte Victoire 
Les vignes du Mas de Cadenet offrent un panorama à couper le souffle sur la montagne Sainte-Victoire. Guy Négrel y élabore des rosés aériens et des rouges d’une grande finesse. « Pour faire un bon vin, il faut du fruit et de la structure », se plaît-il à dire. Le domaine se situe sur un plateau exposé sud à 250 mètres d'altitude. Il se compose de 45 hectares de vignes d’un seul tenant, dont 40 hectares sont classés en AOC Sainte Victoire et 5 hectares sont plantés en AOC Côtes de Provence. Son mas du Cadenet rosé 2005, à base de syrah, grenache et cinsault possède une belle structure. En bouche, il dévoile beaucoup de fraîcheur, de souplesse et de nervosité et une longue finale persistante sur des arômes de fleurs blanches, de pêche et de fruits secs. Un vrai vin de plaisir et de gastronomie. L'histoire du mas commence en 1813, date à laquelle Jean-Jacques Négrel et ses frères ont acheté cette propriété. Dès lors, la famille Négrel se consacre à la culture de la vigne, et ainsi se transmet et perfectionne de génération en génération son savoir-faire. La rencontre de la vigne et du mas date de bien plus longtemps. On a pu retrouver sur le domaine des éclats d'amphores datant de l'époque greco-romaine, ce qui témoigne que la culture de la vigne sur ces terres remonte à cette époque.
Mas de Cadenet - Propriétaire - Guy Negrel
Robert Bedot Fromager 
Chez Loury, le plateau de fromages est particulièrement attendu. C'est le travail, la passion de Robert Bedot qui se retrouvent ainsi à table et honorés par les amateurs (et ils sont nombreux). Le Maître-Affineur fournit aujourd'hui plus de 70 chefs étoilés. Dénicher les fromages en voie de disparition sur les lieux de leur fabrication et hisser vers la reconnaissance ceux qui n'ont pas connu des moments de gloire. Voilà les défis de Robert Bedot. C'est avec son père, depuis 1963, qu'il fut touché, «marqué», dit-il, par les odeurs fromagères. C'est sur la Côte d'Azur et plus précisément à Roquebrune-sur-Argens qu'il nous fait découvrir quelques raretés : Bleu de Termignon, vache fermier de la Vallée de la Maurienne, ou le Reypenaer de plus de 2 ans, le meilleur de la Hollande ou encore une sélection exclusive d'extraordinaires fromages piémontais.

Lien vers site perso : http://www.lagastronomiefromagere.com
Les pêcheurs-poissonniers du Vieux-Port 
Ils alimentent en sujets folklo les JT de TF1, ils donnent le change, ils galéjent, mais lorsqu’ils te racontent leur travail de pêcheurs, ils te disent la douleur dans les mains qui tirent les filets au petit matin, et le mistral qui glace les os et provoque des creux qu’il faudra affronter jusqu’au Pharo. Le plaisir des couleurs arc-en-ciel d'une bourriche remplie de girelles, aussi l'impatience irritante des premiers visiteurs du matin avant le déversement des prises, la magie est toujours là. Pour combien de temps encore? Une façon de vivre, de travailler qui s'éteint. La modernité passe. Les travailleurs de la mer se raréfient, les pêches miraculeuses aussi. Une ménagère passe en revue rascasses, sars et pageots encore frétillants, le panier à provision bourré de cabillaud de chez Picard. Dans un film des années 60, Michel Audiard mettait dans la bouche d'André Pousse cette fameuse réplique :
- Quand je vais à Francfort, j'emmène pas de saucisses..

Méhu Santana

Bienvenue  |  Restaurant  |  Cuisine  |  Rencontres  |  Marseille, La Provence  |  Situation  |  Contact  |  Boutique

La Truffe  |  Bouillabaisse  |  Histoire d'un père  |  Perico Legasse  |  Le Point
Atmosphère  |  Carte Spécialités  |  Menus Bouillabaisse  |  Groupes Menus divers  |  Groupes menus bouillabaisse
Valeurs  |  Truffes  |  Gibiers  |  La Soupe  |  Poutargue  |  Recette de la rouille
Les pêcheurs  |  Pistolet  |  Le Pacha  |  Tea Time  |  L'Artiste  |  Fanny
Marseille  |  Abbaye Saint Victor  |  L'Eveché  |  Jour de match  |  Un flic  |  Gourmandise


Conseiller ce site à un(e) ami(e)
 
Votre nom :
Votre email :
Email de votre ami(e) :
 
Message :
 
 
Newsletter
 
Votre nom :
Votre prenom :
Votre Email :
 
Inscription  Desinscription
 
 


Les pêcheurs-poissonniers du Vieux-Port

Ils alimentent en sujets folklo les JT de TF1, ils donnent le change, ils galéjent, mais lorsqu’ils te racontent leur travail de pêcheurs, ils te disent la douleur dans les mains qui tirent les filets au petit matin, et le mistral qui glace les os et provoque des creux qu’il faudra affronter jusqu’au Pharo. Le plaisir des couleurs arc-en-ciel d'une bourriche remplie de girelles, aussi l'impatience irritante des premiers visiteurs du matin avant le déversement des prises, la magie est toujours là. Pour combien de temps encore? Une façon de vivre, de travailler qui s'éteint. La modernité passe. Les travailleurs de la mer se raréfient, les pêches miraculeuses aussi. Une ménagère passe en revue rascasses, sars et pageots encore frétillants, le panier à provision bourré de cabillaud de chez Picard. Dans un film des années 60, Michel Audiard mettait dans la bouche d'André Pousse cette fameuse réplique :
- Quand je vais à Francfort, j'emmène pas de saucisses..

Méhu Santana





















CHEZ LOURY - Restaurant "Le Mistral" 3 rue Fortia 13001 Marseille - Tél. +33(0)4 91330973 - info@loury.com
Mentions Légales - © SA4 Santaniello - Crédits - Boutique - Contact

Bienvenue
 Le Point
 Perico Legasse
 Histoire d'un père
 Bouillabaisse
 La Truffe
Restaurant
 Groupes menus bouillabaisse
 Groupes Menus divers
 Menus Bouillabaisse
 Carte Spécialités
 Atmosphère
Cuisine
 Recette de la rouille
 Poutargue
 La Soupe
 Gibiers
 Truffes
Rencontres
 Fanny
 L'Artiste
 Tea Time
 Le Pacha
 Pistolet
Marseille, La Provence
 Gourmandise
 Un flic
 Jour de match
 L'Eveché
 Abbaye Saint Victor
Archives
 Fetons l'Oursin
 Pieds et paquets 2
 L'Oursin
 Le Petit Fûté
 Classement Unesco, à voir et à manger